Université Libre d'Astro-chronobiologie

Nouveau Forum de Formation et de Recherche en astro-chronobiologie. Ouvert depuis le 15 Mars 2008
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une astrologie de privilégiés ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Roger
Admin


Messages : 523
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Une astrologie de privilégiés ?   Lun 17 Mar - 17:22

Une astrologie de privilégiés ?

Par Roger Hequet


Une astrologie de privilégiés ?

Par Roger Hequet


Une nouvelle année ! Je trouve ça assez « chouette » que nous puissions ainsi nous « déplacer » dans le temps aussi facilement… Ce n’est hélas pas le cas pour tous et je pense à celles et ceux qui, chaque jour, depuis des années, ne peuvent s’éveiller au monde, sortir respirer un peu, sans risquer de se faire exploser d’une bombe ou voir leurs enfants déchiquetés par l’action de quelques névropathes au service d’un dieu quelconque. Pour ces êtres, le temps… c’est demain, toujours demain. Pour d’autres encore, ce ne sera jamais.. connaissent pas le temps, sont nés d’un jour unique, un « karma » statique, immobile, une fixité sur la peur, sur la faim, sur la douleur. Sauter sur une mine c’est autre chose que sur un jour de grève ou un jour de pluie.

Pour beaucoup, approximativement les trois cinquièmes de l’humanité, le temps c’est du quotidien. C'est demain. Ca ne va pas beaucoup plus loin que sa survivance aujourd’hui et celle de sa famille. Pouvoir quitter ce quotidien pour quelques lendemains, même incertains, c’est déjà du luxe.

Je pense à propos que notre astrologie occidentale, depuis les années 1960, aura été une astrologie du luxe. Le quotidien s’étire sur quelques semaines, sinon quelques mois, avec des orbes aux aspects de transit qui s’étalent sur 2,3 ou 5°, sinon le double.
Qu’importe, nous avons le temps de faire… et surtout, nous avons le temps d’être. Astrologie des 30 glorieuses, du « baby boum » elle ne s’adresse plus qu’à celles et ceux qui s’auront attendre et savent s’attendre.

Certainement que de s’attarder au quotidien nécessite un travail de plus grande précision, de plus grande rigueur. Il ne va plus s’agir alors de troquer un de ces quotidiens contre un autre. Sous peine d’à nouveau se payer le luxe d’un jour élastique, d’un peu moins d’urgence, de peur, de réactivité au monde comme à l’Autre.
Tout cela me fait penser à celles et ceux qui se disent hyper-bookés pour 1 an… Désolé, plus rien de possible avant 1 mois, avant 1 an. Ce que je vis aujourd’hui sera pour demain, et après-demain et dans 1 mois… Ce qui pour Uranus ne représente qu’1° d’orbe.
Un trigone à 118° ? Je vis déjà aujourd’hui ce que je vivrais dans 1 mois lorsque ce trigone sera devenu, effectivement, de 120°. Et puis même, pour faire bonne mesure, je continuerais ensuite, 1 mois de plus, à vivre de ce trigone devenu de 122°.

Pendant que je marche d’un pas de « chat botté », avec des enjambées de 3, 6 ou 9 mois ou en équivalence, de 1, 2 ou 5°, les ¾ de l’humanité courent pour tenter d’atteindre demain. Juste demain. Pas plus pour le moment, on devient raisonnable dans certaines situations.

Visiblement notre astrologie occidentale aura du mal à s’adresser à ces ¾ du monde. Alors peut-être, commencer à se questionner ici.

Notre astrologie peut-elle n’être devenue qu’une astrologie pour privilégiés ? Si on ajoute à celle-ci qu’il ne lui revient plus, parait-il, de déterminer l’espace qui sera d’un jour, son contenu, sous prétexte qu’elle se doit, par éthique, de ne plus être évènementielle... Que continue-t-elle à mesurer de la réalité et de l’existence des gens ? Sinon la circonférence de leur nombril.

J’ai envie et besoin de me battre, de continuer à le faire encore plus résolument, contre cette astrologie là devenue. Convenue. Je continuerai donc à le faire en démontrant plus clairement, de plus de pédagogie si possible chez moi, plus régulièrement, qu’une autre astrologie est possible. Au moins qu’une autre possibilité de la faire fonctionner au plus près de la réalité et de l’existence des êtres et du monde est possible, existe, peut se démontrer, sans toucher même à nos mythologies traditionnelles, à l’identité planétaire des éléments que nous travaillons depuis toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abcart.fr
 
Une astrologie de privilégiés ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [astrologie]la signification des planètes et astéroïdes
» Que privilégier en Bio???
» Astrologie sidérale
» Astrologie Jyothish
» [astrologie]signe tibétain: votre chemin de vie sur terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Libre d'Astro-chronobiologie :: Textes / Etudes en Astro-chronobiologie :: Textes / Articles-
Sauter vers: